Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Liens web
plg_search_allevents
Imprimer

Conclusion

  • Plus de 6 000 personnes découvrent chaque année leur séropositivité pour le VIH en France. L'infection par voie sexuelle est prédominante puisqu'elle représente 99% de ces cas.
  • Un peu plus de 200 000 sérologies VIH ont été réalisées en 2013 par les laboratoires de la région, soit 56 sérologies pour 1 000 habitants. L'activité régionale de dépistage s'est stabilisée, après une année 2011 marquée par une forte augmentation.
  • Le nombre de Ligériens ayant découvert leur séropositivité au VIH est stable depuis plusieurs années. Il est estimé à 216 pour l’année 2013 par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS). Les Pays de la Loire, longtemps relativement protégés, semblent connaître depuis quelques années une situation moins favorable pour la fréquence des découvertes de séropositivité.

Le nombre de dépistage en Pays de la Loire est insuffisant et/ou pas assez ciblé puisque l’on estime à 1000 le nombre de personnes ignorant leur séropositivité et que le taux de dépistage pour 1000 habitants en France est de 79. On peut dire que le mode de contamination homosexuelle reste prédominant chez les hommes. Les femmes infectées sont principalement d’origine étrangère.

 

Auteurs

Dr Eric Billaud, Solène Pineau, Thomas Jovelin et Christine Boldron (COREVIH Pays de la Loire),avec la collaboration de Françoise Cazein (InVS)

Citation suggérée

Bulletin Epidémiologique Annuel VIH et SIDA dans les Pays de la Loire. COREVIH Pays de Loire, décembre 2014.

Repères bibliographiques

Bourdillon P. Éditorial. Dépistage du VIH : une augmentation du nombre de tests positifs dans une activité de dépistage importante et stable. BEH. 2014;(32-33):532-4.
Cazein F, Le Strat Y, Sarr A, Ramus C, Bouche N, Le Vu S, et al. Dépistage de linfection par le VIH en France, 2003-2013. BEH. 2014;(32-33):534-40.
Lert F. dir. (2013). Dépistage de l'infection VIH en France 2009-2011. Synthèse des études et recherches. ANRS. 117 p.
Cazein F, Pinget R, Lot F et al. (2013).  Découvertes de séropositivité VIH et sida - France, 2003-2011. BEH. InVS. 28-29. pp. 333-340.
Morlat P. dir. (2013). Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. Rapport 2013. Recommandations du groupe d'experts. Ministère de la santé et des sports, Ed. La Documentation française. 476 p.
Onusida. (2013). Global report. UNAIDS report on the global AIDS epidemic 2013. 198 p.
ORS Pays de la Loire. (2012). Infection à VIH et sida. Dans La santé observée dans les Pays de la Loire. Edition 2012. pp. 52-53.
Ministère de la santé et des sports. (2010). Plan national de lutte contre le VIH/sida et les IST 2010-2014. 261 p.
Barin F, Meyer L, Lancar R, Devau C, Gharib M, Laporte A, et al. Development and validation of an immunoassay for identification of recenthumanimmunodeficiency virus type 1 infections and its use on driedserum spots. J Clin Microbiol. 2005;43(9):4441-7.
Communiqué de presse Conseil National du SIDA. Publié le 28 novembre 2014. Journée mondiale de lutte contre le sida : diversifier et amplifier loffre de dépistage.
Rapport annuel dactivité AIDES Pays de Loire 2013.
Rapport dactivité TROD VIH au Logis Montjoie pour lannée 2013.

Écrit par Super User. Posted in Epidémiologie

Imprimer

Dépistage par TRODs

TRODs : Il s’agit de tests permettant de dépister l’infection par le VIH sans avoir recours à une prise de sang classique. Une ponction de la pulpe du doigt permet d’obtenir une goutte de sang qui est analysée dans la foulée à l’aide d’un kit révélant les anticorps anti VIH. Ce test est administré par des professionnels formés ou des associatifs habilités. Il permet une utilisation en dehors des structures classiques de dépistage.  En 2013, 16 personnes ont été dépistées de cette façon.

Trods3

Parmi les  16 personnes dépistées : 

Ø14 étaient des hommes,
Ø3 étaient des migrants,
Ø13 avaient des relations sexuelles avec des hommes,
Ø5 connaissaient déjà leur séropositivité.

Écrit par Super User. Posted in Epidémiologie

Imprimer

Décès des personnes infectées par le VIH

nouveau2 bis

Entre 2003 et 2011, le nombre de décès par an de personnes vivant avec le VIH est fourni par l’INSERM CépiDC. Les données de 2010 à 2013 sont issues de la base de données Nadis® et concernent tous les décès de patients infectés par le VIH quelqu’en soit la cause.

Écrit par Super User. Posted in Epidémiologie

Imprimer

Nouveaux diagnostics SIDA

nouveaux1

Source : InVS - situation au 31/12/2013, données provisoires corrigées pour les délais de déclaration et pour la sous-déclaration

 

On constate une stabilité du nombre de cas de SIDA entre 2003 et 2013 dans les Pays de la Loire et toujours inférieur au nombre de cas de SIDA déclarés en France.

Écrit par Super User. Posted in Epidémiologie

Imprimer

Taux d'infection récente (datant de moins de 6 mois)

Pays de la Loire

decouvertes16


decouvertes17

 

A partir des prélèvements sanguins réalisés au décours des déclarations obligatoires, le laboratoire de référence du VIH de Tours  applique une méthode permettant de distinguer l’infection récente  (< 6 mois) de l’infection ancienne. Malgré les limites de cette méthode, la proportion de découvertes au stade d’infection récente semble rester stable entre 2003 et 2013. Cette stabilité s’observe aussi bien en France que dans les Pays de la Loire.

Écrit par Super User. Posted in Epidémiologie